Jeu Legal Belgique

Jouer au casino en ligne, au poker, aux paris sportifs et hippiques sur les sites de jeux d'argent autorisés par la Belgique

Jeu Legal Belgique

Interdiction de la pub pour les jeux : les sites de jeux illégaux en profitent

4 septembre 2023

Prolifération des sites de jeux illégaux suite à la fin des publicités sur les jeux de hasard  

Comme le signalaient les uns et les autres, l’interdiction de la publicité pour les jeux engendre déjà des conséquences désagréables. Il serait enregistré depuis l’application une augmentation dangereuse des plateformes de jeux illégales. Emmanuel Mewissen, le CEO d’Ardent Groupe et vice-président de BAGO précise que les opérateurs étrangers profitent au maximum de cette période de transition pour toucher le plus de joueurs possibles. Pour lui, il urge que le gouvernement privilégie le dialogue pour qu’un consensus salvateur soit trouvé.

La Commission des Jeux de Hasard sonne la fin des pubs pour les jeux  d’argent

Le 8 mars dernier, un arrêté royal a été publié et proclamait l’interdiction de la publicité pour les jeux d’argent. Cet arrêté est entré en application le 1er juillet et épargne la Loterie Nationale des nombreuses limitations pourtant appliquées strictement aux opérateurs privés. Pour rappel, ce projet de loi a été porté par le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne dans le but de protéger les joueurs de toute addiction. Cette loi vise alors à protéger les joueurs et notamment les jeunes de l’influence psychologique exercée par les pubs sur ces citoyens.

Si le projet est très objectif et pertinent, son application a été un désastre. Le vrai objectif du texte est d’œuvrer pour la disparition de la publicité et du sponsoring. Encore que durant l’élaboration dudit texte, ni le régulateur ni les opérateurs n’ont été associés.

Un arrêté fort discuté dans le secteur des jeux d’argent 

Après la publication de ce texte portant sur l’interdiction de la pub, de vives réactions ont suivi. En effet, les opérateurs privés n’ont pas manqué de crier leur révolte surtout concernant l’exception faite par rapport aux produits de la Loterie Nationale. Ils se sont donc sentis lésés et victimes d’un système qui voudrait les gommer du secteur.

Déjà, ces opérateurs privés évaluent à 550 millions d’euros leurs pertes sur les 5 années à venir. Les opérateurs privés s’indignent également contre le manque de dialogue dont le gouvernement fait preuve. Sans associer au projet d’interdiction des pubs ni les associations, ni les opérateurs, ni le régulateur, le gouvernement met aujourd’hui le texte en application et les casinos et les bookmakers se retrouvent dos au mur. Car toutes les formes de publicité et de sponsoring sont proscrites.

Limités et réduits au silence, les opérateurs sont obligés de se concentrer sur l’interprétation et les zones d’ombre du texte. Selon Emmanuel Mewissen, ils sont autorisés sur leurs services, même si la frontière est parfois ténue avec la pub. Il complète qu’il a même reçu un courrier lui ordonnant le retrait d’un panneau routier qui indiquait l’emplacement d’un casino.

La possibilité d’une forte augmentation des addictions

Dans un climat aussi restreint, les opérateurs privés n’ont d’autres options que d’adresser des recours aux instances dans l’espoir que l’arrêté royal soit suspendu ou annulé. Mais le délai de traitement des recours est d’au moins 18 mois avant d’avoir une réponse. Seuls les préjudices seront pris en compte et les pertes financières ne sont pas autant prises en compte.

Pour le CEO d’Ardent Group et vice-président de BAGO, l’heure est grave et le secteur pourrait observer une prolifération des sites illégaux. Il clarifie que ce phénomène est cyclique et se produit à chaque changement de réglementation. Mais la situation actuelle est encore plus dangereuse selon lui car les opérateurs privés sont dépourvus de tout moyen de contre-attaquer. Le secteur sollicite alors le sens de collaboration du gouvernement pour qu’un terrain d’entente soit trouvé. Le régulateur se montre disponible pour ouvrir le dialogue entre les différentes parties concernées.

 

21+ le jeu peut rendre dépendant. Arrêtez-vous à temps!
Plus d'informations sur www.arrêtez-vousatemps.be

Jouez avec modération!

Actualité du casino en ligne légal en Belgique

La CJH gère désormais les demandes d’augmentation des limites de jeux

7 juin 2024 — Belgique : nouvelles compétences de la CJH pour la gestion des limites de jeux La Belgique continue de renforcer sa lutte contre la dépendance aux jeux de hasard en ligne avec des mesures de plus en ...

Non-respect de l’interdiction d’accès des mineurs belges aux jeux de hasard

7 juin 2024 — L’émission VTM dévoile des investigations menées sur l'accès illégal des jeunes belges  machines à sous Une récente étude diffusée par le programme "Ze zeggen dat" de la chaîne VTM a mis en évidence ...

Pourquoi interdire le cumul des licences A+, B+ et F1+ ? : la CJH répond

29 mai 2024 — De nouvelles restrictions pour protéger les joueurs La Commission des Jeux de Hasard (CJH) de Belgique a récemment clarifié les modalités d'application de la nouvelle loi du 18 février 2024, qui vise...

Gagner à la roulette : c'est possible ?

28 mai 2024 — La roulette : quelles sont les chances de gagner ? La roulette, ce jeu emblématique des casinos, aussi bien en ligne que physiques, est célèbre pour son caractère exaltant et son potentiel de gains c...

Toutes les actualités des casinos en ligne en Belgique

© 2024 JEU-LEGAL-BELGIQUE.BE - Tous droits réservés - Charte graphique Six Design
Mentions légales - Avertissement - Affiliation - Jeu responsable - Contact
Jeu-Legal-Belgique.be sur Twitter   FLux RSS   Legale Kansspel België

21+ le jeu peut rendre dépendant. Arrêtez-vous à temps! Plus d'informations sur www.arrêtez-vousatemps.be
Jouer comporte des risques: endettement, dépendance, isolement. Appelez le 0800 35 777 (numéro vert).
Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs.

-18 -21