Jeu Legal Belgique

Jouer au casino en ligne, au poker, aux paris sportifs et hippiques sur les sites de jeux d'argent autorisés par la Belgique

Jeu Legal Belgique

VAR en Pro League : une solution ou un problème pour les matchs ?

1 mars 2024

Le bilan du système de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) dans la Pro League inquiète

Semaine après semaine, la même complainte se fait entendre. Que ce soit dans les gradins ou devant les écrans de télévision, les supporters expriment ouvertement leur mécontentement face à l'utilisation du VAR en Pro League. Les décisions incohérentes, la lenteur du processus et parfois les explications déconcertantes des responsables de l'arbitrage belge alimentent les frustrations. Manifestement, les timides tentatives de mea culpa ne suffisent pas. Le football est un sport chargé d'émotions. En comparaison, la Premier League investit davantage dans des outils tels que la Goal Line Technology ou des systèmes de traçage de lignes sophistiqués pour épauler les arbitres, mais les erreurs persistent également dans ce championnat prestigieux.

Un sport soumis à l'interprétation dans un contexte émotionnel

Le VAR était censé être un atout majeur pour les arbitres belges, mais il est souvent pointé du doigt. Beaucoup ont peut-être espéré qu'il résoudrait tous les problèmes d'un coup de baguette magique en provenance de Tubize, mais cette attente était irréaliste. Le football, comme d'autres sports de contact, est sujet à des interprétations que la vidéo ne peut pas toujours trancher de manière définitive. Ces interprétations varient selon le point de vue, qu'il soit sur le terrain, dans les tribunes ou dans la salle de contrôle.

Les arbitres de Pro League affirment faire « 98 % de bons choix »

Il est juste de reconnaître que le VAR apporte une aide significative aux arbitres. Certaines situations sont claires et faciles à juger, mais ce sont les erreurs qui retiennent l'attention. Les critiques pleuvent, alimentant un flot d'émotions souvent négatives. Selon Frédy Fautrel, ancien arbitre et ancien responsable du VAR pour l'Union belge, malgré l'attente parfois longue, le recours au VAR conduit à plus de 98 % de bonnes décisions sur les moments clés. Il admet cependant qu'il y a encore des erreurs, mais assure que des efforts sont faits quotidiennement pour les réduire.

Propositions pour plus de transparence

Critiquer est une chose, mais proposer des solutions en est une autre. Certains, comme l'ancien arbitre Marcel Van Langenhove, appellent à plus de transparence dans la communication. Ils souhaitent que les règles concernant les mains et le hors-jeu soient plus claires, et que la communication entre le VAR et l'arbitre soit rendue publique. Actuellement, ce processus est entouré de mystère. De plus, pourquoi les arbitres ne pourraient-ils pas expliquer leurs décisions dans la presse ? Accepter que des erreurs d'appréciation surviennent est crucial dans ce processus.

Le système RIS pour objectiver les décisions

Récemment, des journalistes du Nieuwsblad ont pu accéder à des données confidentielles du Referee Information System (RIS), utilisé par la Fédération belge pour évaluer les arbitres à partir de statistiques précises. Ces données révèlent que sur les 20 premiers matchs de la saison, il y a eu 9 interventions jugées inopportunes et 14 « oublis » de la part du VAR. Dans 9 cas sur ces 20, l'arbitre a été appelé à tort, mais a suivi sa décision. Charleroi et Anderlecht semblent être les équipes les plus défavorisées, avec trois erreurs en leur défaveur chacune, dont le célèbre penalty non sifflé lors du Clasico pour Anderlecht. Cependant, il est à noter que Charleroi a également bénéficié de deux décisions favorables et Anderlecht d'une. Le Standard a profité d'une erreur du VAR (contre Anderlecht), tandis que Bruges a été désavantagé à deux reprises (un but refusé, une carte rouge). L'Union n'a ni bénéficié ni été pénalisée par des décisions du VAR. Ainsi, contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas toujours les équipes « grandes » qui sont le plus « favorisées ».

En conclusion, le bilan du VAR en Pro League est mitigé. S'il apporte une aide indéniable aux arbitres, il est encore perfectible. Une meilleure communication et une utilisation plus optimale des outils disponibles pourraient contribuer à améliorer son image et son efficacité.

 

18+ le jeu peut rendre dépendant. Arrêtez-vous à temps!
Plus d'informations sur www.arrêtez-vousatemps.be

Jouez avec modération!

Actualité du pari sportif en ligne légal en Belgique

Premier League 2023-2024 : Quelques détails et prévisions

25 mars 2024 — Les prévisions sur la Premier League 2023-2024 La Premier League, éclatante vitrine du football anglais, continue de captiver les amateurs de football à travers le globe. Avec ses vingt clubs acharné...

Sauber sponsorisée par Stake F1, un opérateur de jeu illégal en Belgique

8 mars 2024 — Stake F1, une écurie qui défie la loi belge sur les jeux de hasard La Formule 1 est un sport passionnant, mais aussi un terrain de bataille juridique. Parmi les nombreux enjeux qui se jouent sur la p...

VAR en Pro League : une solution ou un problème pour les matchs ?

1 mars 2024 — Le bilan du système de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) dans la Pro League inquiète Semaine après semaine, la même complainte se fait entendre. Que ce soit dans les gradins ou devant les écrans...

Les défis de l'eSport en Belgique : Un regard sur les enjeux actuels

27 février 2024 — L'eSport belge : un puzzle en construction L'eSport en Belgique se retrouve à la croisée des chemins, entre l'ardeur passionnée de sa communauté et une réception encore mitigée du grand public. Malgr...

Toutes les actualités des paris sportifs en ligne en Belgique

© 2024 JEU-LEGAL-BELGIQUE.BE - Tous droits réservés - Charte graphique Six Design
Mentions légales - Avertissement - Affiliation - Jeu responsable - Contact
Jeu-Legal-Belgique.be sur Twitter   FLux RSS   Legale Kansspel België

21+ le jeu peut rendre dépendant. Arrêtez-vous à temps! Plus d'informations sur www.arrêtez-vousatemps.be
Jouer comporte des risques: endettement, dépendance, isolement. Appelez le 0800 35 777 (numéro vert).
Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs.

-18 -21