Jeu Legal Belgique

Jouer au casino en ligne, au poker, aux paris sportifs et hippiques sur les sites de jeux d'argent autorisés par la Belgique

Jeu Legal Belgique

Tadej Pogacar : le premier favori du Tour de France 2024 ?

27 juin 2024

Tour de France 2024 : Tadej Pogacar est-il le candidat incontesté à la victoire ?

Le coup d'envoi du Tour de France 2024 sera donné ce samedi depuis la splendide ville de Florence. La question sur toutes les lèvres : qui pourra détrôner Tadej Pogacar et l'empêcher de remporter à la fois le Giro et le Tour ? Jonas Vingegaard représente-t-il une réelle menace ? Ou bien la rivalité viendra-t-elle de l'intérieur de son équipe ? Et les cyclistes belges, quelle performance peuvent-ils espérer ? Ladbrokes News vous offre un aperçu de cette 111ème édition tant attendue.

Le parcours détaillé

En chiffres, le Tour de France 2024 se compose de 3.492 kilomètres à parcourir, incluant sept étapes de montagne avec quatre arrivées en haute altitude, deux contre-la-montre individuels, 32 kilomètres de pistes blanches, un dénivelé positif total de 52.000 mètres, l'ascension de quatre massifs montagneux, quatre arrivées en altitude, et douze villes-étapes faisant leur première apparition. Culminant à 2.802 mètres, la Bonette représente le point le plus élevé du Tour 2024.

Le tracé du Tour de France 2024 se distingue par son équilibre remarquable et promet un challenge soutenu du début à la fin. Les surprises pourraient commencer dès le premier jour en Émilie-Romagne et en Toscane. Le quatrième jour introduira la haute montagne au programme, avec une étape au dénivelé particulièrement important, marquée notamment par l'ascension du col du Galibier. Une telle difficulté n'avait jamais été proposée aussi tôt dans la compétition.

L'étape des pistes blanches autour de Troyes, prévue pour la neuvième journée, s'annonce comme un moment décisif, tout comme le contre-la-montre de la septième étape entre Nuits-Saint-Georges et Gevrey-Chambertin. Les deux dernières étapes dans les Alpes, et en particulier la dix-neuvième étape avec une arrivée à Isola 2000 et l'ascension du col de la Lombarde, seront probablement les plus exigeantes de cette édition du Tour.

La dernière étape ne sera pas une simple formalité dans la région parisienne. Le contre-la-montre de plus de trente kilomètres entre Monaco et Nice pourrait constituer un final époustouflant, à condition que le suspense reste entier jusqu'à cet ultime affrontement.

La conquête incontestée de Pogacar : est-ce un présage de victoire au tour de France ?

La suprématie de Tadej Pogacar sur le Tour d'Italie soulève des interrogations légitimes quant à l'issue du Tour de France. Avec des cotes impressionnantes de 1.35, le Slovène a démontré une aisance remarquable, sans jamais paraître épuiser ses réserves. L'équipe qui le soutient, renforcée par la présence de Juan Ayuso, Adam Yates et Joao Almeida, offre un appui inébranlable en montagne, chacun étant capable de mener une équipe à la victoire. La grande question demeure : comment Pogacar gérera-t-il la succession des deux Grands Tours ?

Jonas Vingegaard, le rival principal de Pogacar, entre dans la compétition avec moins de préparation, suite à une blessure et une chute sévère au Tour du Pays Basque. Malgré cela, le coureur de Visma-Lease a dominé lors des deux précédentes éditions. Cependant, l'équipe néerlandaise reste prudente, comme l'indique Tiesj Benoot dans ses propos à Het Laatste Nieuws : « Personne dans l'équipe n'oserait parier sur la victoire de Jonas. » Malgré cette prudence, il est peu probable que l'équipe jaune et noire s'effondre totalement. Après s'être préparée en altitude, l'équipe est coutumière d'un retour en force. Reste à savoir si cette stratégie, si efficace sur les classiques, se traduira par un succès sur le Tour de France. Les amateurs de cyclisme l'espèrent, pour le bien du suspense et de la compétition.

Les aspirants du podium

Primoz Roglic se profile comme un candidat de taille pour les premières places. Vainqueur par une marge étroite du Critérium du Dauphiné, le chef de file de l'équipe Bora-Hansgrohe bénéficiera du soutien de Jay Hindley et Alexander Vlasov. Néanmoins, sa capacité à dominer ses rivaux de façon convaincante, un atout crucial pour prétendre au titre du Tour de France, reste à prouver. Sa combativité est cependant indéniable, laissant présager des duels exaltants avec Tadej Pogacar dans les étapes de haute montagne.

Remco Evenepoel pourrait se révéler être l'élément imprévisible de ce Tour de France. Ses performances exceptionnelles en contre-la-montre pourraient lui conférer un avantage significatif sur ses concurrents. Cependant, ses capacités en montagne sont encore sujettes à interrogation. A-t-il pu pallier les faiblesses révélées lors du Critérium du Dauphiné ? Son récent refroidissement pourrait également jouer en sa défaveur. Mikel Landa sera à ses côtés pour le soutenir, à condition que le coureur belge demeure en compétition pour le classement général.

L'équipe Ineos Grenadiers se présente avec une équipe impressionnante, composée de Carlos Rodriguez, Egan Bernal, ainsi que Tom Pidcock et Geraint Thomas. L'ambition est claire : hisser l'un de ces athlètes sur le podium. Laurens De Plus, le coureur belge, s'avère être un allié de valeur. Face à une telle concurrence, il sera ardu pour des cyclistes tels qu'Enric Mas, Richard Carapaz, David Gaudu, Felix Gall et Simon Yates de se frayer un chemin vers le Top 10.

Jasper Philipsen se profile comme le prétendant principal à la conquête du maillot vert

Sans la présence de Tim Merlier et Jonathan Milan, le membre de l'équipe Alpecin-Deceuninck paraît avoir une avance significative sur ses adversaires. Malgré une quasi-certitude de remporter une étape, il reste incertain qu'il puisse réitérer ses multiples succès de l'année passée. Il pourra néanmoins s'appuyer sur le talent inégalé de Mathieu Van der Poel, qui s'est distingué en tant qu'excellent guide. Toutefois, l'hégémonie du coureur originaire du Limbourg semble moins assurée, comme le souligne sa récente défaite contre Arnaud De Lie au Championnat de Belgique. Après une série de classiques en demi-teinte, le Taureau de Lescheret a su prendre une revanche éclatante. Son absence pourrait bien laisser un vide dans les sprints, d'autant plus que sans Jasper De Buyst, l'équipe Lotto-Dstny pourrait rencontrer des difficultés à orchestrer une préparation optimale.

Dylan Groenewegen peut-il maintenir sa vitesse compétitive ? Son récent triomphe sur Olav Kooij au Championnat national suggère que oui. Sam Bennett, quant à lui, a retrouvé une forme prometteuse suite à sa performance impressionnante aux Quatre Jours de Dunkerque. L'équipe Intermarché-Wanty pariera sur son duo dynamique Biniam Girmay – Gerben Thijssen. Les espoirs français semblent reposer sur les épaules d'Arnaud Démare et Bryan Coquard. Au vu de ses performances cette saison, Fabio Jakobsen pourrait être confronté à un nouveau revers au Tour de France. Si tel est son but, Mads Pedersen pourrait se révéler un concurrent sérieux pour Jasper Philipsen. Avec sa capacité à gravir aisément les côtes et sa vitesse de pointe impressionnante, le Danois pourrait bien créer la surprise. Enfin, Mark Cavendish aspire à surpasser le record d'Eddy Merckx de 34 victoires d'étapes. Néanmoins, ses apparitions cette saison n'ont pas encore démontré qu'il est en mesure d'atteindre cet objectif.

Nos prévisions :

Pour le maillot jaune : Tadej Pogacar

Pour le maillot blanc : Carlos Ro

Pour le maillot à pois :  Giulio Ciccone

Pour le maillot vert : Mads Pedersen

 

18+ le jeu peut rendre dépendant. Arrêtez-vous à temps!
Plus d'informations sur www.arrêtez-vousatemps.be

Jouez avec modération!

Actualité du pari sportif en ligne légal en Belgique

Possibilités de paris sportifs pour juillet 2024 avec Unibet.be

9 juillet 2024 — Juillet 2024 : des promotions à ne pas manquer sur Unibet.be En juillet 2024, les amateurs de paris sportifs sont invités à découvrir les offres exceptionnelles d'Unibet. Que votre passion soit le fo...

Bruges et l'Union animent le mercato en JPL, mais Anderlecht reste indifférent

9 juillet 2024 — Le mercato en JPL : Bruges et l'Union Saint-Gilloise animent le jeu, Anderlecht reste en retrait Après un retour inattendu des Diables Rouges de l'Euro 2024, l'attention se tourne vers les clubs belg...

Un récapitulatif de la Copa América 2024 avant les éliminations directes

9 juillet 2024 — Réévaluation de la Copa America 2024 : les perspectives avant les éliminations directes Alors que l'Euro 2024 bat son plein, la Copa America capte également l'attention sur le continent américain. Av...

L'enseignement tiré des Diables Rouges pour l'Euro 2024

8 juillet 2024 — Casteels impressionnant, Faes sécurisant, Doku explosif : une leçon de retenue Alors que les quarts de finale de l'Euro 2024 s'apprêtent à débuter ce vendredi en Allemagne, l'équipe nationale belge, ...

Toutes les actualités des paris sportifs en ligne en Belgique

© 2024 JEU-LEGAL-BELGIQUE.BE - Tous droits réservés - Charte graphique Six Design
Mentions légales - Avertissement - Affiliation - Jeu responsable - Contact
Jeu-Legal-Belgique.be sur Twitter   FLux RSS   Legale Kansspel België

21+ le jeu peut rendre dépendant. Arrêtez-vous à temps! Plus d'informations sur www.arrêtez-vousatemps.be
Jouer comporte des risques: endettement, dépendance, isolement. Appelez le 0800 35 777 (numéro vert).
Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs.

-18 -21