Jeu Legal Belgique

Jouer au casino en ligne, au poker, aux paris sportifs et hippiques sur les sites de jeux d'argent autorisés par la Belgique

Jeu Legal Belgique

Le cyclisme belge avec ses nombreux talents

21 février 2024

Découvrez les jeunes talents du cyclisme Belge

Le cyclisme belge a toujours été riche en champions et en exploits. Les nouvelles générations suivent les traces de leurs illustres prédécesseurs et se font remarquer par leur précocité et leur talent. La génération Z, née après 2000, représente l’avenir du cyclisme mondial et compte déjà dans ses rangs des coureurs prometteurs. Qui sont ces futurs cracks, encore méconnus du grand public ? Quel est leur profil, leur parcours et leurs ambitions pour les prochaines années ?

Cian Uijtdebroeks (21 ans, Visma-Lease a Bike) : le prodige des grands tours

Remco Evenepoel est le leader incontesté du cyclisme Belge. À 23 ans, il a déjà un palmarès impressionnant et un potentiel énorme. Cian Uijtdebroeks, lui, n’a que 21 ans et doit encore faire ses preuves. Mais il est déjà considéré comme le successeur naturel de son compatriote, tant il possède des qualités similaires. C’est l’un des rares coureurs belges, actuellement, à pouvoir viser la victoire finale sur un Grand Tour.

Son transfert très médiatisé, cet hiver, chez la formation néerlandaise Visma-Lease a Bike lui offre une opportunité unique de se développer au plus haut niveau. L’équipe, qui a réalisé un exploit inédit en remportant les trois Grands Tours de la saison (Giro d’Italia, Tour de France, Vuelta a Espana), mise beaucoup sur le Belge pour en faire son futur leader. Uijtdebroeks participera au Giro d’Italia aux côtés de Wout van Aert pour apprendre le rôle de leader. Il devrait ensuite découvrir les routes du Tour de France, sans doute à partir de 2025, pour aider et peut-être remplacer Jonas Vingegaard.

Lennert van Eetvelt (23 ans, Lotto-Dstny) : un espoir du cyclisme belge

Parmi les jeunes talents du peloton, Lennert van Eetvelt se distingue par ses qualités de grimpeur et de rouleur. Le coureur de la Lotto-Dstny, qui a remporté la Serra Tramuntana en début d'année, a déjà un beau palmarès à son actif. Il a notamment gagné la Course de la Paix chez les espoirs, terminé deuxième du Baby Giro 2022 et décroché l'Alpes Isère Tour 2023. Ces victoires lui ont permis de s'affirmer comme le leader de son équipe pour les courses par étapes. Van Eetvelt visera les Ardennaises au printemps, avant de se frotter aux grands du Tour d'Espagne en fin de saison. Il espère y confirmer les bonnes impressions laissées lors de sa première participation en 2023, où il a animé la troisième semaine.

Arnaud de Lie (21 ans, Lotto-Dstny) : le nouveau flandrien

Autre pépite de la Lotto-Dstny, Arnaud de Lie est l'un des grands espoirs pour les classiques pavées. Des épreuves où les Belges ont une tradition à honorer. Classé parmi les sprinteurs, ce fils d'agriculteur a plus d'une corde à son arc. Il sait aussi se débrouiller dans les bosses, comme il l'a montré à plusieurs reprises sur des arrivées en côte. Il a également franchi un cap sur les courses World Tour, en s'imposant au GP de Québec l'an dernier. Toute la Belgique attend beaucoup de lui sur les classiques. Il avait échoué de peu à l'Omloop Nieuwsblad l'an passé, il aura à cœur de prendre sa revanche cette année. Ses objectifs 2024 sont ambitieux : gagner une flandrienne et briller sur le Tour de France.

Thibau Nys (22 ans, Lidl-Trek) : un héritier qui trace sa propre voie

Fils du légendaire Sven Nys, Thibau Nys a de qui tenir. Mais le jeune coureur ne se contente pas de marcher sur les traces de son père, il veut aussi se faire un nom sur la route. Spécialiste du cyclo-cross, il a déjà montré qu'il pouvait rivaliser avec les meilleurs dans les sous-bois, où il est attendu comme le successeur des deux phénomènes que sont van der Poel et van Aert. Mais la route lui offre aussi l'occasion de dévoiler tout son talent, qu'il tient sans doute de ses gênes. Doté d'un sprint redoutable, comme la plupart des crossmen, il a déjà remporté ses premières victoires face aux professionnels. De quoi nourrir de grandes ambitions pour la saison 2024, où il évoluera au niveau World Tour.

Alec Segaert (21 ans, Lotto-Dstny) : un rouleur hors pair à suivre

La Lotto-Dstny peut se targuer d'être le vivier du cyclisme belge avec sa structure de formation. Alec Segaert en est l'un des produits, issu du centre de développement de l'équipe Pro Team. Il a rejoint les rangs professionnels en 2023 et a rapidement confirmé ses capacités dans l'effort individuel. Ce formidable rouleur a décroché la deuxième place du championnat national élites contre-la-montre. En 2024, il sera à nouveau un candidat sérieux dans les chronos. Et pourquoi pas profiter de ses qualités pour se distinguer dans les échappées, comme Victor Campenaerts a su le faire avant lui.

Gil Gelders, le nouveau roi des pavés

Gil Gelders a 21 ans et il aime les pavés. C'est sur ces routes accidentées qu'il a fait parler de lui en 2023, en remportant la Kattekoers, la version espoirs de Gand-Wevelgem, et en terminant deuxième de Paris-Roubaix espoirs, derrière le phénomène néerlandais Mathieu van der Poel. Mais Gil Gelders n'est pas qu'un spécialiste des classiques flandriennes, il a aussi montré qu'il pouvait briller sur les courses d'un jour plus vallonnées, comme Liège-Bastogne-Liège, où il a pris une belle sixième place. Ce puncheur a donc un profil polyvalent, qui lui permet de s'adapter à différents types de parcours. Il a également prouvé qu'il savait gagner des courses par étapes, en s'imposant sur une étape du Baby Giro, le Tour d'Italie espoirs. Gil Gelders a donc toutes les cartes en main pour succéder à ses illustres aînés du Wolfpack, comme Philippe Gilbert, Yves Lampaert ou Zdenek Stybar, et faire honneur à l'héritage de cette équipe.

William Junior Lecerf, le lieutenant idéal de Remco Evenepoel

William Junior Lecerf a également 21 ans et il est également issu de l'équipe de développement du Wolfpack. Mais contrairement à Gil Gelders, il n'est pas un coureur qui cherche à gagner des courses, mais plutôt à aider son leader. Et son leader, c'est Remco Evenepoel, le prodige belge qui vise la victoire sur les grands tours. William Junior Lecerf est un grimpeur, capable de suivre les meilleurs dans la montagne et de protéger Evenepoel des attaques de ses rivaux. Il l'a déjà démontré en 2023, lorsqu'il a accompagné son leader jusqu'au bout sur l'étape reine de l'AlUla Tour, une course par étapes disputée en Arabie Saoudite. Il a également été un précieux équipier sur le Tour d'Espagne, où Evenepoel a terminé deuxième derrière le Colombien Egan Bernal. William Junior Lecerf n'a pas la prétention de rivaliser avec les grands noms du peloton, mais il a la volonté de se sacrifier pour son leader et son équipe. Il est donc le renfort idéal pour Evenepoel, qui aura besoin de soutien pour réaliser son rêve de remporter le Tour de France en 2024.

Gerben Kuypers (24 ans, Wanty – ReUz – Technord) : un crossman prêt à franchir le cap

Gerben Kuypers n'est pas un inconnu pour les amateurs de cyclo-cross. Le coureur de l'équipe Wanty – ReUz – Technord, qui évolue en Continental, a déjà montré ses qualités dans les sous-bois. Il a notamment remporté une étape du Tour de Namur à la citadelle, un parcours exigeant qui lui convient bien. Mais Gerben Kuypers ne se limite pas au cyclo-cross. Il a aussi des ambitions sur route, où il peut faire valoir son punch et sa combativité. Il a ainsi décroché des invitations pour la Flèche Brabançonne et le Tro Bro Léon, deux courses qui lui offrent des opportunités de briller. Gerben Kuypers rêve de passer en World Tour d'ici deux ans et de se frotter aux meilleurs. Il a déjà prouvé qu'il avait le potentiel pour y arriver. Il pourrait être la prochaine révélation du cyclisme belge.

Jarno Widar (18 ans, Lotto Dstny Development) : un phénomène aux multiples facettes

Jarno Widar est l'un des juniors les plus prometteurs de sa génération. Le coureur de l'équipe Lotto Dstny Development, qui fait partie du programme de développement de la Lotto Soudal, a impressionné par sa polyvalence et sa régularité. Il a remporté des courses aussi variées que la Classique des Alpes juniors, le Tour des Flandres juniors ou le Giro della Lunigiana, où il a rivalisé avec Jorgen Nordhagen, le prodige norvégien de l'équipe Visma-Lease a Bike. Jarno Widar est capable de s'adapter à tous les terrains, grâce à son petit gabarit (1m66) et à sa puissance. Il est aussi très ambitieux et n'a pas peur de se fixer des objectifs élevés. Il vise notamment le titre mondial chez les juniors cette année. Jarno Widar est attendu au tournant quand la route s'élèvera, mais il a déjà montré qu'il pouvait être performant en montagne. Il est sans doute l'un des espoirs les plus complets du cyclisme belge.

Jenno Berckmoes (23 ans, Lotto Dstny) : un jeune talent à suivre de près

Parmi les nouvelles recrues de la Lotto Dstny, il y a Jenno Berckmoes, un coureur belge de 23 ans qui vient de la Flanders-Baloise. Ce grimpeur explosif a tout pour briller sur les classiques ardennaises, où il pourra épauler Andreas Kron et Maxim van Gils, mais aussi tenter sa chance en solitaire. Ses performances récentes montrent qu'il a bien travaillé cet hiver et qu'il est prêt à se frotter aux meilleurs. C'est une belle promesse pour le cyclisme belge, qui peut compter sur un nouveau représentant de qualité.

 

18+ le jeu peut rendre dépendant. Arrêtez-vous à temps!
Plus d'informations sur www.arrêtez-vousatemps.be

Jouez avec modération!

Actualité du pari sportif en ligne légal en Belgique

Premier League 2023-2024 : Quelques détails et prévisions

25 mars 2024 — Les prévisions sur la Premier League 2023-2024 La Premier League, éclatante vitrine du football anglais, continue de captiver les amateurs de football à travers le globe. Avec ses vingt clubs acharné...

Sauber sponsorisée par Stake F1, un opérateur de jeu illégal en Belgique

8 mars 2024 — Stake F1, une écurie qui défie la loi belge sur les jeux de hasard La Formule 1 est un sport passionnant, mais aussi un terrain de bataille juridique. Parmi les nombreux enjeux qui se jouent sur la p...

VAR en Pro League : une solution ou un problème pour les matchs ?

1 mars 2024 — Le bilan du système de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) dans la Pro League inquiète Semaine après semaine, la même complainte se fait entendre. Que ce soit dans les gradins ou devant les écrans...

Les défis de l'eSport en Belgique : Un regard sur les enjeux actuels

27 février 2024 — L'eSport belge : un puzzle en construction L'eSport en Belgique se retrouve à la croisée des chemins, entre l'ardeur passionnée de sa communauté et une réception encore mitigée du grand public. Malgr...

Toutes les actualités des paris sportifs en ligne en Belgique

© 2024 JEU-LEGAL-BELGIQUE.BE - Tous droits réservés - Charte graphique Six Design
Mentions légales - Avertissement - Affiliation - Jeu responsable - Contact
Jeu-Legal-Belgique.be sur Twitter   FLux RSS   Legale Kansspel België

21+ le jeu peut rendre dépendant. Arrêtez-vous à temps! Plus d'informations sur www.arrêtez-vousatemps.be
Jouer comporte des risques: endettement, dépendance, isolement. Appelez le 0800 35 777 (numéro vert).
Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs.

-18 -21