Jeu Legal Belgique

Jouer au casino en ligne, au poker, aux paris sportifs et hippiques sur les sites de jeux d'argent autorisés par la Belgique

Jeu Legal Belgique

21 ans : âge minimum proposé par le Centre flamand d'expertise sur l'addiction (VAD)

8 février 2024

Comment protéger les jeunes des dangers du jeu ? Un rapport préconise de relever l'âge minimum à 21 ans

Le jeu est une activité qui peut être source de plaisir, mais aussi de risques. En effet, certains joueurs peuvent développer une addiction, c'est-à-dire une dépendance psychologique et/ou physique qui les pousse à jouer de manière excessive et compulsive, au détriment de leur santé, de leur vie sociale et de leur situation financière.

Le Centre flamand d'expertise sur l'addiction (VAD) pousse la barre plus haute

Pour prévenir ce phénomène, le Centre flamand d'expertise sur l'addiction (VAD), un organisme public qui étudie les problématiques liées à la consommation de substances psychoactives, aux jeux de hasard et aux médicaments, a remis un rapport au Parlement belge, également appelé Kamer. Dans ce document, il formule neuf recommandations visant à renforcer la protection et le contrôle des joueurs, notamment les plus jeunes et les plus vulnérables. Parmi ces recommandations, la plus importante est sans doute celle qui consiste à « élever l’âge minimum pour toutes les activités de jeux de hasard et de paris à 21 ans ». Selon le VAD, il s'agit de la « mesure la plus efficace » pour éviter que les jeunes ne tombent dans le piège de l'addiction. En effet, le cerveau des adolescents et des jeunes adultes est encore en développement, ce qui les rend plus sensibles aux stimuli et aux récompenses liés au jeu. De plus, ils sont plus susceptibles d'être influencés par leur environnement social et par la pression des pairs.

Actuellement, en Belgique, la loi sur le jeu fixe l'âge minimum pour jouer à 18 ans pour les sites de paris et de bingo en ligne, et à 21 ans pour les casinos terrestres, les salles d’arcades, les salles de bingo et les paris sportifs. Cette différence crée une incohérence et une faille dans le système de régulation du secteur. Le VAD plaide donc pour une harmonisation de la législation, qui s'appliquerait à tous les types et tous les modes de jeu. Cette proposition n'est pas nouvelle. Elle avait déjà été formulée par le VAD lors des consultations menées par le gouvernement fédéral en 2021 dans le cadre d'une réforme du décret royal régissant le jeu en ligne. Cette réforme avait abouti à l'introduction en 2022 d'une limite de dépôt hebdomadaire de 200 € par compte de jeu en ligne, assortie d'une vérification bancaire obligatoire pour ceux qui souhaiteraient la dépasser.

Le VAD espère que sa nouvelle recommandation sera prise en compte par le Parlement belge, qui doit se prononcer prochainement sur le sujet. Il souligne que cette mesure aurait un impact positif non seulement sur la santé publique, mais aussi sur la lutte contre le blanchiment d'argent et la fraude fiscale. Il rappelle également que d'autres pays européens ont déjà adopté un âge minimum de 21 ans pour jouer, comme l'Italie ou l'Espagne.

Comment la Belgique renforce sa régulation des jeux de hasard

La Belgique est l'un des pays européens les plus stricts en matière de régulation des jeux de hasard. Depuis 2023, le pays a mis en place une interdiction totale de la publicité pour les jeux de hasard sur tous les supports médiatiques, entrée en vigueur le 1er juillet. Cette mesure vise à protéger les joueurs vulnérables et à prévenir les risques d'addiction. Mais ce n'est pas tout : la Belgique prévoit d'aller plus loin en restreignant davantage la visibilité des opérateurs de jeux de hasard dans l'espace public. Ainsi, à partir de 2025, il sera interdit d'afficher des publicités pour les jeux de hasard dans les stades, où se déroulent de nombreux événements sportifs. Cette interdiction concernera aussi bien les panneaux publicitaires que les maillots des joueurs. Et à partir de 2028, les sociétés de jeux de hasard ne pourront plus sponsoriser des clubs sportifs professionnels, notamment les équipes de football, qui sont très populaires en Belgique.

Ces nouvelles mesures auront également un impact fiscal pour les opérateurs de jeux de hasard, puisque leurs dépenses de parrainage ne seront plus déductibles d'impôt. Le gouvernement belge espère ainsi réduire l'attractivité du secteur des jeux de hasard et encourager une pratique responsable du jeu. Ces mesures s'inscrivent dans le cadre du « Plan d'action de lutte contre l'addiction au jeu 2022-2028 », approuvé par l'Unité générale de politique en matière de drogues, qui regroupe plusieurs propositions du VAD, le centre d'expertise flamand sur l'alcool et les autres drogues. Le VAD plaide notamment pour une limitation du nombre de licences accordées aux opérateurs de jeux de hasard, une réduction des heures d'ouverture des salles de jeu et une augmentation des taxes sur les jeux de hasard.

Toutefois, le VAD estime que les mesures adoptées par le gouvernement belge sont encore insuffisantes pour protéger efficacement les joueurs et prévenir les problèmes liés au jeu excessif. Le centre d'expertise appelle donc à une révision complète de la législation sur les jeux de hasard, qui date de 1999 et qui n'est plus adaptée à la réalité actuelle du marché du jeu, notamment avec le développement des jeux en ligne.

 

18+ le jeu peut rendre dépendant. Arrêtez-vous à temps!
Plus d'informations sur www.arrêtez-vousatemps.be

Jouez avec modération!

Actualité du pari sportif en ligne légal en Belgique

Les défis de l'eSport en Belgique : Un regard sur les enjeux actuels

27 février 2024 — L'eSport belge : un puzzle en construction L'eSport en Belgique se retrouve à la croisée des chemins, entre l'ardeur passionnée de sa communauté et une réception encore mitigée du grand public. Malgr...

La Croky Cup : une chasse gardée pour l'élite ?

26 février 2024 — La prédominance des élites dans la Croky Cup Si l'Ostende parvient à écarter l'Antwerp en demi-finale de la Coupe, ce serait un exploit rare dans l'histoire de la Coupe de Belgique. Jusqu'à présent, ...

La Gantoise prête pour le mercato estival

26 février 2024 — La Gantoise en pleine santé financière peut assurer son mercato estival La Gantoise, l'équipe de football belge, a récemment été confrontée à un dilemme entre les aspects financiers et sportifs. Les ...

Sean Perry perd une fortune en misant sur le mauvais cheval

24 février 2024 — Comment Sean Perry a dilapidé 1,1 million de dollars en misant sur le mauvais cheval ? Sean Perry, un joueur de poker qui se vante d'être l'un des meilleurs parieurs sportifs au monde, a connu une so...

Toutes les actualités des paris sportifs en ligne en Belgique

© 2024 JEU-LEGAL-BELGIQUE.BE - Tous droits réservés - Charte graphique Six Design
Mentions légales - Avertissement - Affiliation - Jeu responsable - Contact
Jeu-Legal-Belgique.be sur Twitter   FLux RSS   Legale Kansspel België

21+ le jeu peut rendre dépendant. Arrêtez-vous à temps! Plus d'informations sur www.arrêtez-vousatemps.be
Jouer comporte des risques: endettement, dépendance, isolement. Appelez le 0800 35 777 (numéro vert).
Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs.

-18 -21