Jeu Legal Belgique

Jouer au casino en ligne, au poker, aux paris sportifs et hippiques sur les sites de jeux d'argent autorisés par la Belgique

Jeu Legal Belgique

Ladbrokes.be classé comme concurrent déloyale aux Bingos

19 février 2018

Cet article est daté du 19 février 2018, le contenu lié aux promotions n'est plus valable. Toute promotion décrite ci-dessous a expiré.

Ladbrokes attaqué en justice par les cafetiers

C’est la Fédération des cafés de Belgique (Fedcaf) qui a réagit contre la maison mère des agences de paris Derby. Pour cause, les machines de paris virtuels constitueraient une forme de concurrence déloyale aux bingos.

L’avocat de la Fédération Fedcaf devant le tribunal

Le litige a donné lieu à un procès qui a eu lieu hier. Hans Van de Cauter, l’avocat de la Fédération des cafés de Belgique a, durant une heure trente minutes devant le tribunal de commerce francophone de Bruxelles, plaidé contre Ladbrokes, la maison mère des agences Derby. Pour lui, il est clair que les machines de paris virtuels de Ladbrokes représentent une forme de concurrence déloyale par rapport aux bingos des cafés.

"Les revenus des bingos permettent à de nombreux cafetiers de payer leur loyer. Le secteur de l’horeca est en crise et les recettes des bingos permettent parfois aux cafetiers de maintenir la tête hors de l’eau.", affirmait Hans Van de Cauter.

Tout porte à croire que l’enjeu est de taille. Selon les chiffres évoqués lors de cette audience, les bingos répartis dans 10.000 cafés auraient réalisé un chiffre d’affaires de 170 millions d’euros en 2016. Or, il y a déjà des années que ce chiffre est en chute continu. Une situation due à l’installation de machines de paris virtuels dans les agences Derby depuis 2012, a rajouté l’avocat de la Fédération.

Où serait le problème le vrai problème ?

Selon l’homme de droit, les machines employées par les agences Derby devraient être soumises aux mêmes règles que celles applicables aux bingos, ce qui n’est pas le cas. Toutefois, sans exposer des preuves concrètes, l’avocat de la Fédération a évoqué des soupçons de fraude : un générateur aléatoire de résultats trafiquerait les paris virtuels. Conséquence : une plainte pénale fut déposée à ce propos.

Toujours selon l’avocat, chaque machine placée dans les agences Derby rapporterait un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros par jour. Mais les avocats de Ladbrokes ont vite contesté la véracité de ce chiffre d’affaire avancé par M. Hans Van de Cauter. La Fedcaf dans la même lancée demande au juge de faire cesser l’usage des machines Derby, brandissant une astreinte de 25.000 euros par jour en cas de condamnation.

S’agit-il plutôt d’une guerre d’intérêt ?

Fabrice Mourlon Beernaert et Pia Sobrana Gennari, tous deux avocats de Ladbrokes, n’ont pas eu la langue de bois suite aux accusations de la Fedcaf : "Mardi, c’était le carnaval et voilà qu’ils continuent en avançant masqués dans une sorte de spectacle grotesque", avait enchainé Fabrice Mourlon Beernaert.

Les deux défenseurs de Ladbrokes voient dans ces accusations, une action politique en vue d’exercer du lobbying sur le gouvernement (un arrêté royal a été pris le 16 janvier 2018 portant sur la réforme des jeux de hasard). Ils rajoutent que la Fedcaf agit en réalité au nom des placeurs de machines qui se partageraient le bénéfice des bingos avec les cafetiers.

En clair, Ladbrokes a plaidé la légalité de ses activités. Les avocats rappellent que Ladbrokes a toujours bénéficié d’une autorisation de la Commission des jeux de hasard. Fabrice Mourlon Beernaert a également précisé que l’un des deux cafés qui exploitaient des bingos le faisait sans licence : "Cela ne me pose aucun problème, mais que l’on ne vienne pas me donner des leçons de morale après", a continué le conseil de Ladbrokes.

En fin de compte, après avoir invalidé l’accusation de concurrence déloyale, les avocats de Ladbrokes ont estimé que la baisse du chiffre d’affaires enregistrée par les cafetiers avait une cause précise : l’interdiction faite en 2011 de fumer dans les établissements publics.

Ladbrokes

 

21+ le jeu peut rendre dépendant. Arrêtez-vous à temps!
Plus d'informations sur www.arrêtez-vousatemps.be

Jouez avec modération!

Actualité du casino en ligne légal en Belgique

Machines à sous très prisées ayant pour thèmes des animaux

28 juin 2024 — Slots d'animaux : les favoris des joueurs Les créatures du monde animal continuent de captiver notre imagination, un phénomène qui s'étend aux divertissements de casino, en particulier aux jeux de ma...

Des accusations contre Playgames en Belgique : non-paiement des taxes

27 juin 2024 — Opérateur de jeux automatiques en défaut de paiement fiscal : inertie des autorités mise en lumière Une coalition d'exploitants de jeux automatiques, menée par la Fédération des placeurs de machines ...

Casinos Bitcoin : de nouvelles réglementations entrent en jeu

26 juin 2024 — Révision de la réglementation belge : l'essor des Casinos Bitcoin Internationaux La Belgique est sur le point de mettre en œuvre des changements significatifs dans sa législation sur les jeux d'argen...

La roulette : de nouvelles sensations à découvrir

20 juin 2024 — Découvrez les nouvelles variantes de la roulette disponibles sur Casino777.be La roulette, un classique indémodable des casinos, se réinvente pour votre plaisir sur Casino777.be. Nous vous invitons à...

Toutes les actualités des casinos en ligne en Belgique

© 2024 JEU-LEGAL-BELGIQUE.BE - Tous droits réservés - Charte graphique Six Design
Mentions légales - Avertissement - Affiliation - Jeu responsable - Contact
Jeu-Legal-Belgique.be sur Twitter   FLux RSS   Legale Kansspel België

21+ le jeu peut rendre dépendant. Arrêtez-vous à temps! Plus d'informations sur www.arrêtez-vousatemps.be
Jouer comporte des risques: endettement, dépendance, isolement. Appelez le 0800 35 777 (numéro vert).
Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs.

-18 -21