PARIS SPORTIFS

PARIS HIPPIQUES

Jeu légal



Newsletter Jeu Légal

Les paris sur les matchs virtuels autorisés en Belgique !

13/05/2018

La Belgique inclus les paris sur les matchs virtuels dans les jeux de hasard

Les paris sur les matchs virtuels sont désormais ajoutés à la liste des jeux de hasard autorisés en Belgique. L’arrêté royal y afférent vient d’être publié et est déjà en vigueur. La preuve, Derby (Ladbrokes Coral) a déjà recommencé à offrir ses services de paris virtuels.

L’autorisation des matchs virtuels est effective

Les matchs virtuels sont des jeux qui nécessitent des paris sur les résultats de jeux sportifs (football ou autres) intégralement fictifs et dont les scores sont déterminés de manière aléatoire par des logiciels. Longtemps considérés illégaux, ces paris sur les compétitions sportives virtuelles sont définitivement autorisés.

En effet, c’est le mercredi 9 mai dernier que le gouvernement a mis en vigueur l’arrêté royal suite à son adoption. Il a défini ce type de paris comme étant des jeux de hasard automatiques et en autorise ainsi l’exploitation dans les différents agences de paris.

Cela a constitué une excellente nouvelle pour Derby, la filiale du groupe Ladbrokes Coral qui avait été le premier opérateur à lancer des paris sur matchs virtuels en Belgique. Ladbrokes Coral avait dû suspendre l’exploitation le 3 avril dernier, conséquemment aux diverses actions en justice intentées contre cette situation par des opérateurs concurrents. Les concurrents de ce dernier aussi pourront se réjouir puisqu’étant actuellement libres dans leurs activités.

A propos des jugements et suspensions

C’est Derby qui avait introduit ce genre de jeux en Belgique, il y a 6 ans et la Commission des Jeux de Hasard, éprouvait déjà quelques difficultés à le classer dans son répertoire de types de jeux autorisés.

Alors qu’il avait réussi à décrocher une autorisation provisoire, celle-ci était arrivée à échéance le 30 juin 2017. S’en est suivie une tolérance qui l’autorisait jusqu’à ce que deux jugements concluent unanimement que Derby devrait cesser ses paris virtuels sous peine de rudes sanctions.

Derby avait arrêté la mécanique début avril. La suspension de plus d’un mois de ses activités lui aurait coûté suffisamment car selon certains de ses dirigeants, les 300 agences de paris physiques de ce dernier tiraient environ un tiers de leurs revenus des paris virtuels.

Quelques conditions pour normaliser les paris virtuels

Les "virtual bettings" étant enfin autorisés, il a été élaboré des conditions de jeux. Au nombre de ces conditions, il y a premièrement le fait que ces jeux ne pourront être exploités que par les titulaires d’une licence de classe F1.

Ensuite, le logiciel du serveur et les terminaux dans les établissements de paris devront être agréés par la Commission des Jeux de Hasard. De plus, le serveur devra être situé en Belgique et chaque joueur devra être clairement informé du caractère virtuel de l’événement sportif dont il s’agit. Cependant, sous certaines conditions à définir par la CJH, le serveur peut être à l’étranger.

Aussi, les paris virtuels restent interdits sur des compétitions organisées dans le cadre de jeux vidéo relevant du "e-sport". En conséquence, chaque agence de paris ne pourra pas affecter plus de deux terminaux à ce type de jeux et ceci, sans augmenter le nombre d’appareils par établissement.

En outre, la règle de la perte horaire maximale fixée à 12,50 euros par heure sera d’application.

Mais l’autre défi qui reste à être relevé par le régulateur est la rédaction des protocoles de contrôle et de spécifications techniques de ces jeux. Tenant compte de cette situation délicate, le gouvernement a prévu, pour les candidats à l’exploitation de ces jeux, deux périodes transitoires: une de deux mois pour indiquer au régulateur le nombre d’appareils qu’il compte utiliser, et une de trois mois pour se conformer au protocole de métrologie qui n’existe encore que théoriquement.

 
>> Toutes les actualités générales du pari sportif légal en Belgique
 

Actualité du pari sportif en ligne légal en Belgique

20/05/2018 Pronostic FC Bruges - La Gantoise : Jupiler Pro League du 20 mai 2018
Bruges - La Gantoise, un derby entre frères ennemis La rivalité entre ces deux clubs flamands est l'une des plus intenses du championnat de Belgique. Même si le Club de Bruges est assuré du titre, ses joueurs ne feront donc ... Lire la suite

Jeu Legal en Belgique
20/05/2018 Pronostic Anderlecht - KRC Genk : Jupiler Pro League du 20 mai 2018
Anderlecht - Genk, la toute dernière chance pour les Bruxellois Le coup d'envoi du tout dernier match de la saison opposant le Sporting d'Anderlecht et le KRC Genk sera donné ce dimanche 20 mai par Bram Van Driessche sur le ... Lire la suite

Jeu Legal en Belgique
18/05/2018 Pronostic Saint-Trond - Lokeren : Jupiler Pro League du 19 mai 2018
Saint-Trond - Lokeren, un match pour du beurre Le coup d'envoi du match opposant Saint-Trond au Sporting de Lokeren sera donné ce samedi 19 mai à 20 heures précises par Nathan Verboomen. Il s'agit de la dernière journée des ... Lire la suite

Jeu Legal en Belgique
>> Toutes les actualités des sites de paris sportifs légaux en Belgique
 

  Accueil > Paris sportifs > Actualités du pari sportif légal en Belgique > Les paris sur les matchs virtuels autorisés en Belgique !