PARIS SPORTIFS

PARIS HIPPIQUES

Jeu légal


Interdiction des paris sur les événements de l’E-sport : Rocoluc revient à la charge

26/05/2022

Les évènements du E-sport feront-ils l’objet d’une interdiction de paris ?

Après sa première tentative, l’opérateur de salles de jeu Rocoluc revient à la charge avec un nouveau recours auprès du Conseil d’État. Pour sa nouvelle tentative, l’opérateur a décidé de militer pour une interdiction des paris sur les évènements du E-sport. Pourtant, la Commission des Jeux de Hasard avait déjà décrété en 2016 que ces événements étaient de la même catégorie que les événements sportifs classiques et qu’à ce titre, ils pourraient faire l’objet de paris. Cette décision a d’ailleurs été remise sur le tapis et renforcée en 2020 via une note informative.

Une histoire de principe

Il faut savoir que Rocoluc est un acteur très important du marché des jeux en Belgique qui exploite le site casinobelgium.be. Mais il est bien plus connu pour les recours qu’il initie auprès des autorités en ce qui concerne les textes de loi qui régissent l’industrie des jeux en Belgique en général et celle des paris en particulier. On lui doit notamment le débat sur les paris virtuels et même celui sur le cumul de plusieurs types de jeux sous un seul et même nom de domaine.

Le récent recours initié par Rocoluc a donc eu pour but de militer pour une annulation de la note informative de la Commission des Jeux de Hasard sur les paris de l’E-sport. Ladite information portait une autorisation des opérateurs légaux de jeux en Belgique à proposer de tels services dans leurs agences et librairies mais surtout sur leurs plateformes en ligne. Rocoluc de son côté, estime que la loi sur les jeux de hasard prend en considération une nuance entre l’organisation et l’engagement des paris. Selon l’opérateur, les textes de loi n’autorisent pas le fait d’engager des paris sur le E-sport et surtout en ligne. C’est donc une question de principe pour l’opérateur belge.

Un recours qui a peu de chances d’aboutir

Le recours initié par Rocoluc connaît actuellement un retard dans son traitement en raison de plusieurs problèmes liés à sa gestion administrative. En effet, si le recours a été déposé l’année dernière, l’avis stipulant la procédure à adopter pour son traitement n’a été rendu public au Moniteur que la semaine passée. Un tel retard a donc eu pour effet de créer un décalage dans le délai légal de réaction imparti aux différentes parties qui voudraient intervenir. Le recours de Rocoluc a donc très peu de chances de connaître une suite favorable. De plus, il paraît que l’Auditeur a déjà rendu son avis et que celui-ci penche beaucoup plus pour un rejet partiel.

 
>> Toutes les actualités générales du pari sportif légal en Belgique
 
Jouez avec modération!

Actualité du pari sportif en ligne légal en Belgique

17/09/2022 Pariez sur la dernière phase du Rainbow Six Ligue européenne 2022 sur betFIRST
Focus sur la troisième et dernière étape de la Rainbow Six Siege-Ligue européenne 2022 sur betFIRST.be Le Rainbow Six Ligue européenne 2022 est entré dans sa phase 3 le 12 septembre 2022. Cinq matchs sont au programme et se ... Lire la suite

DH-betFIRST
13/09/2022 Circus Cup sur Circus.be : l’événement du mois avec un match de football
Meet Ronaldinho sur Circus.be : Savourez l’occasion de revoir la légende du foot Ronaldinho Nombreux sont les fans de la star Ronaldinho qui se demandent si le roi du cuir rond a gardé son talent avec l’âge. Le site de jeux... Lire la suite

Circus Bet
13/09/2022 Focus sur les qualifications TI d’Europe de l’Ouest sur betFIRST
The International 2022 : les grands noms du tournoi de Singapour font parler d’eux Les meilleures équipes qui jouent dans la région de l’Europe occidentale sont : Team Liquid, Entity Gaming, Team Secret et Nigma Galaxy. N’ay... Lire la suite

DH-betFIRST
>> Toutes les actualités des sites de paris sportifs légaux en Belgique
 

  Accueil > Paris sportifs > Actualités du pari sportif légal en Belgique > Interdiction des paris sur les événements de l’E-sport : Rocoluc revient à la charge